Les 10 étapes pour remettre votre piscine en eau

*photographie d’une piscine Keps, procédé de construction innovant et respectueux de l’environnement

Avant de sortir son nouveau maillot et plonger dans une eau bleu turquoise, il faut respecter une marche à suivre pour s’assurer de la bonne remise en eau de sa piscine. Spareka explique comment procéder en 10 étapes, rapides et simples. Ce tutoriel permet de reproduire exactement les bons gestes !

C’est parti :

      1. Débâcher la piscine et retirer les équipements d’hivernage

Enlever les sardines, plier la bâche, retirer les bouchons des skimmers pour que l’eau s’écoule à nouveau… Il faut ensuite remettre les paniers dans les skimmers et le tour est joué ! Il peut arriver que les paniers ou les volets de skimmers cassent à cause du gel. Pas d’inquiétude, il est facile de trouver les pièces détachées et de réparer.

     2. Remettre en route la pompe de filtration

Pour commencer, il faut repositionner les joints et les bouchons enlevés lors de l’hivernage, comme le bouchon de purge, tout en vérifiant qu’ils soient bien propres et serrés (les vibrations font bouger les bouchons). Ensuite, la pompe peut être remise en route. Son aspiration va permettre d’attirer les feuilles stagnant à la surface directement dans les skimmers. Ensuite, il faut remettre en place chacune des sondes, retirées durant l’hivernage. Les premières minutes, en position lavage, servent à rincer et purger le système, ensuite, on se met sur la position rinçage, vanne par vanne.

     3. Nettoyer le rideau de protection

Bien nettoyer son rideau permet de ne pas resalir sa piscine 😉. Si vous avez un nettoyeur haute-pression, c’est le moment de le sortir !

    4. Effectuer les analyses

Il faut maintenant analyser l’eau afin de s’assurer de son bon équilibre. C’est facile, il suffit de prendre une bandelette d’analyse, de la plonger environ 5 secondes à 40 centimètres de profondeur et observer. Dans les 15 secondes, les couleurs nous indiquent les niveaux de la piscine, qu’il faut comparer aux données fournies avec la bandelette.

  • Niveau de chlore
  • Stabilisateur (si vous faites un traitement au chlore, il est important d’en vérifier le niveau : il doit se situer à 30mg/L maximum)
  • Contrôle du pH, du TH (calcaire)
  • Contrôle du TAC (alcanité)
  • Contrôle du niveau de sel

     5. Détartrer l’électrolyseur 

L’électrolyseur doit être nettoyé une fois par an, dans l’acide chloridrique (laisser tremper 30 secondes) ou dans le vinaigre blanc, moins agressif. C’est parti : ré-ouvrez les vannes !  

      6. Verser du chlore dans le bassin 

Cela permet de dissoudre les traces vertes dues à la stagnation de l’eau. Il faut souvent aussi frotter à l’éponge pour avoir un résultat parfait. 

      7. Nettoyer la surface et le liner

Redonner bonne mine à votre liner, à l’aide d’un robot, de votre épuisette et de vos abdos. Si le robot n’a pas été correctement purgé avant l’hiver, il se peut que de l’eau ait gelé à l’intérieur. Pas de panique : il suffit de sur un site d’aide à la réparation comme Spareka pour comprendre comment le réparer à moindre coût.

      8. Verser l’anticalcaire dans le bassin

Environ 2 litres d’anticalcaire sont nécessaires à chaque remise en route, puis 20 centilitres une fois par mois ou à chaque remplissage d’eau.

      9. Mettre le sel en galets dans les paniers des skimmers

      10. Remettre en marche la pompe à chaleur

Dernière longueur : remettre la pompe en marche. Pour cela, remettre les joints ; retirés pour qu’ils ne s’abîment pas durant l’hiver, en place sur la pompe. Puis revisser la pompe avant de la remettre en marche. Ouvrir les vannes et c’est parti : on réactive le disjoncteur !


BRAVO, le tour est joué ! 💪👏
Maintenant patience, 48h sont nécessaires pour laisser le temps à l’eau de se rééquilibrer.

Astuces d’entretien :
– Remettre votre piscine en eau le plus tôt possible est gage de gain de produits (couteux) et de temps. Si l’eau est entre 12 degrés et 15 degrés, c’est le moment ! Sauf pour les piscines traitées au sel par électrolyse qui doivent être à 15 degrés pour être remise en route.

– Une piscine se surveille, il faut l’observer chaque semaine et rester très attentif, par exemple à l’obstruction des filtres. Pensez aussi à nettoyer les joints et bouchons régulièrement.

Long et chaud été à vous !