L’empowerment des femmes dans la réparation !

+100% de femmes veulent apprendre à réparer !


A l’occasion de la Journée de la Femme, Spareka, le leader de l’aide à la réparation, analyse ses clients, et plus précisément ses clientes. Avec une moyenne de 30 000 visiteurs uniques par jour, et 15 millions de vues sur sa chaîne YouTube, la start-up mesure les tendances de consommation du marché de la réparation. Et le constat est clair : les femmes prennent les outils !

En 7 ans (2012->2019), la part des femmes qui regarde les tutoriels de bricolage a plus que doublée.
En 2012, au lancement de la chaîne YouTube Spareka, seulement 16% du public était féminin. En ce début d’année 2019, 35% des viewers sont des femmes, soit plus d’un tier de l’audience de la chaîne, aujourd’hui première chaîne de réparation en France.

Une autre donnée prouve l’augmentation significative de l’intérêt des femmes pour la réparation : la fréquentation du site internet spareka.fr recense depuis janvier 44% de visiteurs féminins.  Celles-ci réparent en priorité les machines de lavage et séchage (45%) et le petit électroménager (43%).

Selon une étude faite par SPAREKA et l’ADEME, « les hommes considèrent que les femmes sont habiles, réfléchies et épatantes lorsqu’elles réparent un appareil ». Vincent, technicien responsable du service de visio chez Spareka, nous confie « J’adore avoir des interlocutrices féminines au téléphone pour une aide à la réparation. Leur volonté est décuplée. Elles sont souvent encore plus motivées que les hommes à l’idée d’arriver au bout de la réparation. Une fois qu’elles ont décidé de passer à l’action, rien ne peut les arrêter. »

Alors, Independence is the new sexy ?