Histoire des COP

COP

Le sigle COP désigne les Conferences of the Parties. Il s’agit de réunions ponctuelles rassemblant 195 pays en plus de l’Union Européenne. Les représentants de ces Etats cherchent à y entériner des accords sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’Histoire de ces COP remonte à plus de vingt ans.

Fin du XXe siècle : début des COP

Sommet de la terre de Rio de JaneiroBerlin a accueilli la première COP en 1995. Elle faisait suite au sommet de la Terre à Rio en 1992, afin de lutter contre le réchauffement climatique provoqué par l’activité humaine.  Ses participants étaient non seulement des représentants des Parties mais aussi des intervenants non gouvernementaux tels des scientifiques ou des ONG. Deux ans plus tard a eu lieu une autre COP marquante où 37 pays ont prévu de réduire leurs rejets de gaz à effet de serre. L’objectif à atteindre entre 2008 et 2012 était une baisse de 5 % par rapport aux émissions de 1990.

Début du XXe siècle : de nouveaux défis

COP15Depuis 2005, date d’application du Protocole de Kyoto, la COP a pris un nouvel élan. En effet, jusque là elle avait surtout un rôle incitatif sur les Etats concernés. Le protocole a rendu ces changements volontaristes sur le climat plus opérationnels. La COP15 à Copenhague n’a cependant débouché sur aucun accord global. A Durban en 2011, la COP marque une exigence renforcée pour un maintien du réchauffement du climat sous les 2°C. La COP20 de Lima en 2014 insiste encore plus sur cet objectif. En 2015, elle s’est tenue à Paris où a été adopté un traité contraignant.

L’écologie est aussi un enjeu quotidien

Pour contribuer au développement durable, chacun peut agir ! Réparer soi-même son équipement électroménager permet d’éviter la surconsommation et l’excès de déchets.