ECOLOGIE | Retour sur l’étude sur l’affichage de la durée d’utilisation de notre électroménager

Publié le : 1 avril 2016
ogo comité économique et social européen

Fin mars 2016, le Comité économique et social européen a publié une étude réalisée par l’agence SIRCOME sur « Les effets de l’affichage de la durée d’utilisation des produits ».

Comment a été réalisée cette étude ?

Cette étude a été réalisée auprès de 2917 participants répartis dans 4 pays européens : la France, l’Espagne, la République Tchèque et le Benelux. Neuf types de produits ont été testés avec notamment la cafetière, l’aspirateur, la télévision et le lave-linge. Parmi chacune des catégories, les participants pouvaient choisir parmi 10 modèles différents.

Quel est le profil des consommateurs ?

L’étude révèle certaines conclusions intéressantes pour la compréhension du consommateur et de ses décisions d’achat. Il est par exemple précisé que la durée de vie d’un produit a plus d’influence sur les décisions d’achat reliées aux produits haut de gamme plutôt que les produits bas de gamme. Par ailleurs, 90% des participants sont prêts à payer plus cher pour avoir le même produit avec une durée de vie plus élevée de deux ans. Ces consommateurs seraient, en moyenne, prêts à ajouter 102€ pour une durée de garantie supérieure sur le prix d’achat d’un lave-linge dont le prix est situé entre 300 et 500 euros.
Concernant l’âge, il est constaté que les moins de 25-35 ans sont les plus sensibles à l’argument lié à l’affichage de la durée de vie du produit. Les résultats vont même plus loin puisque plus les personnes sont jeunes plus elles favorisent les produits avec une durée de vie élevée. Les personnes ayant des revenus élevés seraient également plus favorables à cet affichage. On observe également que les femmes s’orienteraient plus facilement vers ces produits.

Absence d’affichage de la durée de vie : à qui la faute ?

Pour les participants à l’étude, la responsabilité sur la durée de vie des produits revient avant toute chose aux fabricants à 91% pour les français, puis aux utilisateurs.

Vers un label pour plus de transparence sur la durée de vie ?

Label Durée de vieL’étude menée par le Comité économique et social européen a également posé des questions sur la mise en place de plusieurs labels ayant un affichage différent. Le constat met en avant le fait que le label AG (sous la même forme que le schéma des classes énergétiques) et le label indiquant la durée de vie exacte du produits sont ceux ayant le plus d’impact sur les consommateurs. En effet, ces labels sont graphiquement très compréhensifs et les messages sont transparents.

Label Durée de vie 2Cette étude permet d’avoir une idée plus précise des attentes des consommateurs. Sans surprise, les consommateurs souhaitent davantage de transparence dans l’affichage de la durée de vie des produits. Ils sont d’ailleurs prêts à payer plus pour un lave-linge qui durerait plus longtemps. Un message qui est directement adressé aux fabricants et aux distributeurs puisqu’ils sont perçus comme les acteurs fautifs du manque d’affichage.