Pourquoi opter pour le stationnement collaboratif ?

Publié le : 12 décembre 2017
location garage

Tous les automobilistes connaissent plus ou moins régulièrement des difficultés pour se garer en ville. D’après les statistiques, un quart des personnes qui cherchent une place de parking mettent en moyenne une demi-heure à en trouver une dans les zones très fréquentées. Pourtant, une solution pratique existe !

Le stationnement collaboratif : un nouveau concept

Beaucoup d’espaces qui pourraient servir de parking à des automobilistes en manque de stationnement sont inutilisés. Afin d’optimiser ces mètres carrés à bon escient et fluidifier la circulation urbaine, les propriétaires d’emplacements abrités peuvent les louer comme places de parking. Par exemple, de nombreux garages servent pour la location de parking. Cette mise à disposition d’espaces de stationnement se fait facilement via des plateformes dédiées qui servent d’intermédiaire entre le loueur et le locataire du parking. On peut ainsi rendre service aux automobilistes stressés tout en bénéficiant d’un complément de revenus. Pour que l’espace proposé soit mis en location, il doit être délimité et sécurisé au moyen d’une télécommande connectée. Ce dispositif enregistrera les données nécessaires à la gestion de l’emplacement et bien sûr, permettra au locataire d’y accéder. Par ailleurs, il faut savoir que lorsque le propriétaire du garage vit en copropriété, il a le droit de le louer exclusivement pour le stationnement. En effet, les garages ne peuvent servirent pour y entreposer des affaires.

Comment optimiser son garage pour le louer ?

En tant que particulier, vous pouvez donc proposer une place de parking à louer, un espace abrité dans un garage à l’accès contrôlé par un dispositif motorisé. Une télécommande garage est un accessoire indispensable pour pénétrer facilement dans cet espace et sans perte de temps. Ce procédé écarte aussi les risques d’intrusion en plus de faciliter la vie des usagers du parking. Ce dernier peut être situé dans un garage en rez-de-chaussée ou bien dans un espace souterrain. Une superficie disponible d’environ 2,50 mètres sur 5 suffit pour permettre à un automobiliste de se garer.