Louer son garage : une pratique très courante

Publié le : 22 novembre 2017
location garage

Mettre son garage inutilisé à la disposition d’un particulier contre rétribution est un bon moyen d’augmenter ses revenus en fournissant un service utile. Mieux, si ce garage est bien localisé et doté d’une ouverture motorisée, il devient encore plus attractif !

Louer son garage : un investissement fructifiant

La rentabilité locative de ce type de local est en effet plus intéressante que celle d’un logement. Cet avantage tient au fait qu’un garage exige peu d’entretien et un minimum de travaux. En outre, il y a quelques règles à respecter concernant la location d’un garage. Par exemple, il faut savoir qu’un bail n’est pas de rigueur pour louer un garage. Cette forme de location n’est pas assujettie à la gestion des locations libres et n’impose donc pas beaucoup de contraintes à un propriétaire. Un garage peut être loué en guise de place de stationnement ou bien comme espace de stockage. Fiscalement parlant, le loyer perçu fait partie des revenus fonciers. Le propriétaire doit parfois aussi s’acquitter de la TVA, voire de la taxe foncière qui peut être remboursée par le locataire. Une location de parking/garage est facilitée par quelques commodités appréciées des locataires.

Garage à louer

Favoriser la location de son garage

Si celui-ci est facile à utiliser, il se louera plus aisément. Pour éviter de descendre de sa voiture afin d’ouvrir ou fermer le garage, une porte motorisée est très opportune. Il est donc judicieux d’équiper son local de ce confort supplémentaire ou de réparer ce système de commande à distance. De plus, un garage motorisé est également mieux protégé contre les tentatives d’intrusion inopportunes. Pour les étourdi.e.s, la télécommande de portail a aussi des atouts : quand son éclairage LED vert clignote, c’est que la porte est bel et bien fermée. Enfin, une porte de garage motorisée est prévue pour durer : en évitant les manipulations brusques, on préserve son intégrité.