L’obsolescence programmée : comment bien s’informer pour mieux consommer ?

Publié le : 27 juillet 2017
obsolescence programmée

L’obsolescence programmée est définie de manière générale comme un ensemble de procédés visant à écourter la période de vie ou d’usage d’un appareil afin d’en accroître le taux de remplacement. Ces techniques mises en place par les fabricants pour augmenter leurs profits posent divers problèmes, auxquels on peut toutefois remédier en tant que consommateurs.

Le coût de l’obsolescence programmée

Certains constructeurs de matériel électroménager ou autres conçoivent de façon délibérée des appareils comportant des fragilités. Ces machines mises en vente seront nécessairement renouvelées assez vite par leurs acheteurs, au seul bénéfice du fabricant. Ainsi beaucoup d’appareils sont remplacés avant d’avoir atteint leur degré d’usure maximale. Cette brièveté d’usage du matériel a donc un impact économiquement défavorable sur ses utilisateurs, soumis à des dépenses permanentes. Plus grave, le coût pour l’environnement de cette consommation excessive pèse sur la planète. Il faut donc consommer différemment.

La consommation écologique

Pour réduire le surplus de déchets non recyclables engendrés par la surconsommation d’appareils, mieux vaut adopter un mode d’achat éco-responsable. Des acteurs soucieux d’écologie et de durabilité proposent des contre-mesures pour lutter contre ce rythme effréné de consommation de machines et l’obsolescence programmée. Afin de diminuer les dépenses inutiles et la pollution de l’environnement que génèrent les métaux rares non recyclés, Consofutur guide le consommateur. Des conseils utiles et pratiques sont notamment fournis pour informer le lecteur et le sensibiliser aux actions citoyennes.

obsolescence programmée

La réparation d’appareils

Certains constructeurs rendent leur matériel difficile voire impossible à réparer en y intégrant des pièces indémontables. Heureusement, la majorité des appareils en panne peuvent être remis en état de marche avec des pièces détachées de rechange. En réparant soi-même son électroménager ou autre matériel, on économise sur les frais de main-d’œuvre. De plus, ce recyclage d’appareils permet de préserver l’environnement. Grâce aux pièces détachées et aux tutoriels proposés par Spareka, ces réparations sont à la portée de tous. Enfin, c’est une excellente manière de lutter contre l’obsolescence programmée.