Entretenir sa piscine grâce au sel

Publié le : 4 mai 2016

L’électrolyse figure parmi les méthodes d’entretien d’une eau de piscine les plus courantes et les plus pratiques. Il s’agit d’un procédé physico-chimique qui remplit un rôle de désinfection biologique et naturel contrairement au chlore.

Qu’est-ce que l’électrolyseur de sel et comment fonctionne-t-il ?

La méthode de l’électrolyse se base principalement sur des réactions chimiques actionnées par un processus électrique bien défini. Il s’agit plus précisément de transformer de l’énergie électrique en énergie chimique, grâce à un cycle perpétuel. Le sel se transforme ainsi en chlore et le chlore reprend la structure du sel, et ainsi de suite. L’électrolyseur produit donc un désinfectant à partir d’une eau 7 à 10 fois moins salée que l’eau de mer. Le passage de l’eau au sein de l’appareil dédié vise ainsi à éliminer les bactéries, les algues et les chloramines. Lorsque l’eau traverse les électrodes de la cellule d’électrolyseur dotée d’électrodes en titane, ces dernières oxydent le sel afin de le transformer en hypochlorite de sodium. Ce chlore naturel va ensuite remplir un rôle d’oxydant-désinfectant. Une fois entré en contact avec l’eau, l’hypochlorite de sodium se divise et reprend la structure de chlore actif et de soude. Sous l’effet des UVs, le chlore actif en question reprend la forme de sel dissous.

Les avantages et les inconvénients

Le processus de l’électrolyseur de sel vous garantit avant tout simplicité et tranquillité. Vous bénéficiez d’une eau claire et parfaitement propre qui ne risque pas de « tourner ». L’eau de la piscine est traitée de manière automatique et n’a pas besoin d’entretien précis. Vous évitez en plus un processus de désinfection chimique. Cependant, ce type de processus présente l’inconvénient d’être assez onéreux. De plus, l’eau de la piscine reste relativement salée. Il faudra également penser à changer régulièrement la cellule de l’électrolyseur et surveiller de près le pH de l’eau.